"On n'est pas intelligent tout seul"

Accueil Forums Activités "On n'est pas intelligent tout seul"

Ce sujet a 7 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Josée, il y a 1 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #1010

    Edwige
    Participant

    Tout dans notre vie est sous influence astrale ; polarité, dualité, confrontation, domination, manipulation…

    Quand tout cela naît de nos parties involuées, astralisées nous sommes sous emprise oppositionnelle qui freine l’accroissement de notre intelligence et nourrit nos expériences mémorielles.

    Comme le dit Bernard de Montréal : On peut pas être intelligent tout seul !

    Nous avons besoin d’une opposition intelligente et non pas d’une récupération astrale.

    On ne peut non plus équilibrer tout seul l’astral de sa conscience, cependant on s’appauvri en compagnie de personnes inconscientes aussi belles, respectables, cultivées ou diplômées soient-elles …

    Cependant l’intelligence n’a de valeur que si elle est contrôlée pour ne pas dominer l’autre.

    Prendre le pouvoir avec son intelligence ce n’est pas intelligent, c’est du vampirisme de l’ego astralisé qui veut avoir de la suprématie sur l’autre.

    Dans la blogosphère supramentale cette suprématie a tendance à émerger subtilement…

    Ceci est impossible face et avec des êtres conscients. Leur intelligence est réelle, sous contrôle et non soumise à leur part d’astralité.

    Ils ont une intelligence qui ne cherche pas à dominer la conscience de l’autre, qui l’écoute,lui parle ou lui répond sans pontifier, respecte son individualité, lui donne en conscience le pouvoir de se rendre intelligent.

    Dans l’opposition avec ces personnes intelligentes, (et c’est necessaire qu’il y ait de l’opposition pour un ajustement réciproque), on perfectionne ensemble l’énergie de sa conscience, on grandi ensemble en conscience .

  • #1014

    Josée
    Participant

    Le désir de dominer la personne en voie de conscience est un aspect astral qui reflète le principe fondamental des sphères astrales : la domination. Mais c’est le plan mental qui « permet ce désir ». Le double prend les commandes du mouvement de la fusion dans le but de dégager cette noirceur de la lumière en fusion, il prend le relai en tant que Tentateur du désir de dominer. C’est en corps à corps avec le double mental que se matera cette tendance astrale.

    Je vois personnellement que ce désir fait partie de mon comportement. C’est un trait extrêmement subtil et j’imagine qu’il deviendra encore plus subtil et de plus en plus jusqu’au décrassage final qui aura lieu au bout de mon processus et mettra fin à une incarnation de ma mémoire en tant que Josée La Haye en 2038 ou en tant que Claude Wyse en 2138. Quand je me morontiellariserai, je me serai déchargée de toute envie : il faut être VIDE pour passer au vide.

    Je viens par ces dernières phrases de donner un exemple de désir de domination : j’aime essayer d’impressionner par mon originalité romanesque. Je crois stimuler alors que je fatigue vu que je polarise. J’ai ainsi une fourchette d’attitudes polarisantes visant à dominer, qu’il s’agisse de mon envie de briller, de manipuler ou d’embarquer carrément mais subrepticement sur la tête d’autrui. L’envie de dominer est l’alpha et l’omega de mes pulsions souterraines.

    Le désir de dominer est reflété dans le doute et les deux représentent mon assujettissement à la domination. Avant de commencer à dépolariser cet aspect, j’étais très profondément hypnotisée par l’image supérieure de moi-même mais aussi par son pôle opposé. En étudiant le phénomène, je vois la charge de jeux des deux côtés et ce double assaut de tentations se neutralise à force de réagir avec intelligence aux tentations du double. « Réagir avec intelligence aux tentations du double » signifie faire descendre dans mon ego la lumière cachée derrière le test, autrement dit la lumière cachée derrière la tentation, autrement dit la lumière cachée derrière le jeu de mon double dans la lumière.

    Plus je dépolarise mon désir de dominer au fil des tentations, plus je développe une neutralité théorique générale face au phénomène et plus je vois pointer les prémisses d’un respect face à ma tendance à chercher à dominer. C’est moralement déconcertant pour ma personnalité timide mais je comprends ne pas être responsable des pulsions qui surgissent ici et là dans le clair-obscur de mon mental. Si je ne me laisse pas magnétiser par la pulsion, et si je me laisse magnétiser par la pulsion. Tout surgit pour que progresse la lumière.

    Par ailleurs, c’est au coût de ce volte-face moral que je commence enfin à accepter les désirs de domination des autres et à me soulager ainsi de beaucoup de bouderie. Bouderie, un mot mignon pour exprimer la présence d’une coque morte sur mon épaule. Malgré des années de processus derrière moi, j’ai jusqu’à récemment encore passivement subi la puissante récupération astrale d’une mémoire relationnelle. Puissante parce que jamais reconnue. Bouder aussi puissamment me rendait telle à l’animal. J’étais possédée d’une énergie à la fois préhistorique et organique, puante à un point toxique. Je fus la reine des susceptibles et cette couronne a tué tout succès social jusque cette année. Depuis peu, je visualise le respect qui pointe nouvellement en moi comme un outil greffé à ma paume pour faire naître ma capacité d’alliance inconditionnelle avec d’autres personnes conscientes. C’est l’échange vibratoire d’intelligence entre nous ainsi que le travail de respect que demandent les tests éventuels qui incarnent la présence de mon double dans l’événement.

  • #1015

    Edwige
    Participant

    Je suis scotchée par tant d’authenticité, tant de lucidité audacieuse et par cette description franche d’une partie de toi en voie d’évolution. Car cette part de toi, que je reconnais chez une autre personne au masculin, avec qui je me bats depuis des lustres, ne me rends pas intelligente…

    Je t’en remercie car c’est tout ce que j’attends en retour de la confiance que je place dans des relations véritablement évolutives. D’où le « on peut pas être intelligent tout seul », tout au moins au début…

    Et aussi cela confirme au fond de moi, qu’aussi dérangeante soit-elle, mon intuition est bien réelle. Elle me mène sur des sentiers ardus, me plonge dans l’obscurité la plus froide, me livre seule a des combats au corps à corps avec ce « je ne sais qui » que tu nommes le double.

    Jusque-là j’étais plutôt dans des réactions pulsionnelles qui avaient pour vertus de libérer ma rage et ma colère tout en nourrissant rancœur et bouderies dont tu parles…

    Un dominant inconscient une dominée presque consciente… Un couple astralisé deux égos séparés de leur source… Volcan en éruption H24 presque 65 ans… La lumière commence à pénétrer en force en immobilisant le corps…

    En parlant de toi tu décris la part de cet autre dans le couple, autre masculin qui domine le féminin… parfois c’est le contraire… Il y a des mémoires négative a nettoyer dans les deux, à dépecer au couteau. La souffrance n’épargne personne mais un des deux se sent plus seul que l’autre… car il joue plus dans la même cour… une part en moi veut plus jouer… comment sortir de la cour?

    Laquelle de tes parties se sent seule avec le constat que tu fais de ta part dominatrice etc?

    Oui ça fait mal de vivre avec des egos dominants, vampiriques, castrateurs, négatifs, toxiques, saboteurs… Ils ne rendent pas INTELLIGENT ou empêchent l’intelligence d’advenir… à moins que celle-ci n’advienne d’elle-même qu’à force de combats?…

    Expériences de l’âme pour certains, initiation pour d’autres…

    Fusion tu dis ?

    Un décrassage dans un processus final en une seule incarnation ? non pas en 2038 ou 2138…

    Se décharger de tout karma, de toute envie d’arrêt de souffrance (l’accepter même) pour que sans rien faire d’extraordinaire, dans l’immobilité totale du corps, le vide se prépare à notre insu.

    Là est ma vision pour aujourd’hui seulement…

    Je ne demande qu’a devenir intelligente par l’intelligence de l’ « autre » et non par son astralité qui exacerbe la mienne…

    Ce que tu dis en quelques mots: « le respect qui pointe nouvellement en moi », « faire naître ma capacité d’alliance inconditionnelle avec d’autres personnes conscientes », « l’échange vibratoire d’intelligence entre nous », « le travail de respect »… c’est ce que j’attends de nous tous, depuis longtemps, pour sortir d’une espèce de solitude qui est tout sauf intelligente…

    Merci encore

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par  Edwige.
  • #1016

    Josée
    Participant

    Edwige ! Imagine-toi donc que je viens de passer près de deux heures à répndre à ton touchant message en étudiant mon début de fusion, un sujet 100% inédit que j’ai longtemps souhaiter aborder, et que tout est parti en fumée pour un bug informatique. Dur dur. Parce que c’était du matériel délicat et neuf. JE ramenais ma face dans mes mains à tout bout de champ. Et c’était l’INAUGURATION de l’ordi sécurisé. RRRRRRAge et mal de dents !`

  • #1017

    Edwige
    Participant

    Comment inaugurer un ordi qui, sécurisé ou non, fait grincer des dents…? je suppute que les oppositions venant de l’électronique/informatiques sont des « récupérations astrales »… elles semblent tomber à pic ces perturbations vibratoires qui nourrissent les plans avec l’énergie de nos colères fulgurantes, épuisantes…

    Passer du temps et de l’énergie créative à mettre a plat un aspect de sa nature, nature qui concocte la-dessous depuis longtemps et disparaît a vitesse éclair en fumée… ben dis donc… de quoi mettre l’ego en rage, en vibration, surtout en réflexion… et tes mains à l’abri de ta face avec ses révélations brûlantes…

    D’où la prudence d’enregistrer fréquemment un document en cours d’ecriture…basique et terre à terre…

    Mais ce pourrait-il être une farce astrale qui teste ton habileté et ta patience a accoucher de toi même, à développer un aspect « nouveau » mais « fragile » parce qu’en éclosion?… qui à coup sûr va mettre en exergue nos deux intelligences?

    Cent fois sur le métier remettre son ouvrage… tout ce qui est travaillé et retravaillé inlassablement pourra briller et exceller…

    Tu n’a plus qu’a t’y remettre…Un bon coup de hache, une frappe chirurgicale dans ce noyau cristallin de l’ego.

    Et ainsi révéler un pur produit, plus « inédit » et plus interessant a regarder que tous ces miroirs menteurs, poussiéreux, déformants…

    Tu imagines nos intelligences en devenir avec tant de précision dans ce travail? 😉 🔥

  • #1020

    Edwige
    Participant

    Josée toi qui est amie avec Charles Sabourin ces textes dont il est l’auteur pourraient t’intéresser : L’interface involutive et l’interface évolutive c’est ici http://www.supramental.com/wordpress/?p=104.
    Bonne lecture

    Pour ma part c’est la conférence de Bernard intitulée l’insécurité qui m’a poussée à vouloir développer ce thème « On peut pas être intelligent tout seul ».

    Je n’y adhère pas à 100%, sachant que chacun à une expérience unique et personnelle. On a peu de mots pour exprimer des choses, qui parfois dépassent l’entendement, au risque de jouer sur des cordes sensibles, qui ne seraient pas comprises, dans les mises à nu de l’auto-observation.

    J’avoue que dans ma solitude ici en France il y a peu de personnes, tout au moins si elles existent je n’en connais pas, pour interagir sur des expériences évolutives…

    Novice en initiation et pas assez culottée je ne ferais pas semblant d’avoir tout saisi sur les mystères circonvolutifs des programmations de l’ego, de ses mécanismes occultes évoluant sur plusieurs plans.

    Et je passe sous silence la grande affaire de l’âme, de l’esprit en fusion… qui sait se sont peut-être des sujets en hibernation qui verront peut-être le jour sur ce site ?

    Je n’ai pas envie non plus de faire du mimétisme ou de rentrer dans un moule supramentalien, j’ai juste assez d’énergie pour partager un bout de chemin, pour une durée indéterminée, avec des personnes sortant du commun des mortels et des sentier battus.

    Tu m’as l’air d’en faire partie…

    • #1026

      Josée
      Participant

      Émue par le respect que tu me témoignes, je cherche les mots pour exprimer les choses qui non seulement dépassent mon propre entendement mais risquent aussi de jouer sur des cordes sensibles encore incomprises chez toi comme chez moi – même dans les mises à nu de l’auto-observation.

  • #1025

    Edwige
    Participant

    La réponse que je t’ai faite dans le thème de  »L’opposition créée par les événements » mérite de figurer également ici car elle n’est pas hors sujet dans ce forum…

    Évoluer non pas pour enseigner, pour justifier son existence ou pour se donner une identité… mais juste pour soi-même …c’est le B.A.B de l’enseignement du Bernard originel et non des clones produits par l’astral qui lui aussi se supramentalise…

    C’est ce qui amène de la »concurrence et de l’adversité » qu’on aurait pas cru exister dans ce nouveau monde… »L’opposition créée par les événements » est un titre bien pertinent pour définir ce nouveau monde…

    Finalement c’est comme dans la sphère spirituelle, le supramental peut devenir un formidable terreau pour des egos en voie de surdimensionnement, juste assez intelligent pour avoir flairé un autre créneau afin d’exercer leurs talents de gourou…

    Sandra a complété son sujet  »L’opposition créée par les événements » en donnant quelques clefs afin d’utiliser judicieusement cette adversité pour la confrontation avec l’esprit, c’est ici:

    Alors oui Josée je t’ai regardé  »aller » mais avec des  »aller/retour » dans l’échange respectueux et non masturbatoire, qui me renvoie toujours à cette phrase magique du  »on peut pas être intelligent tout seul » . Car on se voit aller mutuellement et non pas unilatéralement…

    Comme en randonnée ou chacun tend la main à l’autre dans les passages ardus, sans chercher à lui enseigner comment respirer ni comment mettre un pied devant l’autre…

    Et pas non plus comme un enseignant qui, étant sûr qu’il sait, pontifie et assène son savoir en verrouillant les portes afin d’éluder tout rapport de force avec une intelligence divergente…en fait il craint l’opposition intelligente…

    N’étant pas du sérail, donc pas infectée par le virus supramentalien, un regard transgressif me permet d’être à l’aise dans ce monde tout en restant détachée du formalisme ou de la forme imposée par certains egos dont le  »cou de girafe » s’est allongé artificiellement… mais coupez les anneaux et le cou se brisera…

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.