Les lois/principes du supramental (selon BdM)

Tentative d’énumérer les lois, principes ou clés de la conscience supramentale ou de la psychologie évolutionnaire, selon l’instruction de Bernard de Montréal, tels qu’il les a transmis dans ses livres et conférences. La liste est mise à jour au fil des ajouts. C’est donc un chantier perpétuel. 🙂

Vos propositions et commentaires sont les bienvenus!

  1. Ne pas croire
  2. Ne pas se prendre au sérieux
  3. La pensée vient d’ailleurs
  4. Dès qu’on croit ses pensées, on est fait
  5. Ne pas se laisser impressionner par la forme
  6. Pas d’émotion dans le mental
  7. Aucune domination
  8. Dès qu’on “se doute”, on est fait
  9. L’âme est mémorielle
  10. L’astral est le monde de la mort
  11. Toute la spiritualité est manipulation, domination par l’astral
  12. L’Homme est multidimensionnel
  13. Quand on sait, on sait

11 Comments

  1. c’est intelligent, de l’intelligence.
    .
    tu ne peux pas briser une forme mais tu peux en sortir.
    .
    toutt’ sert.
    .
    tu arrives dans ta maturité quand tu comprends que tout ce que tu fais, c’est correct.
    .
    quand tu coupes avec quelqu’un, il faut lui expliquer pourquoi.
    .
    dans toutes les émotions, il y a de la peur de perdre.
    .
    quand ton être se libère, ça réarticule ta programmation.
    .
    la puissance sexuelle de la femme est dans son total abandon à la présence de l’homme en elle.
    .
    c’est essentiel de cultiver le plaisir (en faisant des voyages, des études, de la construction ou en jouant avec des enfants, des animaux… par exemple).
    .
    le couple ne doit pas se réconcilier, il doit se concilier.
    .
    l’amour, ça vient avec le temps.
    .
    soit tu es avec les hommes dans ton ego spirituel, soit tu es avec eux-autres (du plan mental) et tu crées des alliances avec les autres d’esprit à esprit.
    .
    il faut supporter les divergences de points de vue.
    .
    la vérité n’existe pas.
    .
    plus tu avances, plus le mensonge de l’esprit monte de niveau.
    .
    plus tu avances, plus tu es sensible à cause de la sensibilité de l’éther.
    .
    .
    .
    your comment is awaiting moderation…
    .

  2. cherche pas à être heureux, ce qu’il faut c’est être bien dans sa peau.
    .
    quand tu souffres de quelqu’un ou si tu en as peur, c’est un lien karmique.
    .
    tu n’as pas à avoir confiance en quelqu’un, ce qu’il faut c’est avoir une capacité d’échange.
    .
    il faut savoir s’ouvrir aux alternatives, avoir une stratégie ouverte.
    .
    le double “propose”, l’homme dispose. (ceci signifie que, pour forcer l’homme à se rééquilibrer, le double se sert de l’astralisation, c’est lui qui le met au pied du mur, lui qui le garde en crise, etc., ensuite c’est à l’homme de se servir de sa crise pour altérer ses vibrations.)

    le double intervient, ce qui fait travailler l’homme, puis il s’explique pour que l’homme se repose et puis il recommence.
    .
    réfléchir, c’est fouiller dans ses vidanges pour trouver quelque chose de bon.

  3. ce qui est le plus proche de l’amour réel, c’est le respect intégral.

    il faut une relation avec la nature

    il ne faut pas mettre de l’importance ou de la valeur dans ce qu’on pense

    être spirituel, c’est se faire avoir par l’invisible

    la spiritualité, c’est l’antichambre de la conscience

    il faut voir l’énergie derrière la forme

    il faut horizontaliser sa relation au double

    l’astral c’est comme un aimant

    le système nerveux appartient à l’homme

    le système nerveux est un arbre de vie

    le centre d’un être est son pilier

    il ne faut pas faire confiance à quelqu’un mais avoir confiance en notre capacité d’échanger avec lui

    une forme sera toujours remplacée par une autre

    chaque fois qu’il faut que l’être se libère, il réarticule sa programmation

    il faut avoir une vie relationnelle

    il faut compléter ses liens karmiques

    il faut équilibrer l’émotionnel, le rationnel et le supra-mental

    curiosité et impatience et enthousiasme sont illusoires

    le temps est à l’esprit

      1. Le temps n’appartient pas à l’ego, il appartient à l,esprit.
        .
        il faut brûler ses liens karmiques (pas compléter ses liens karmiques – comme j’avais écrit)
        .
        le karma de la femme c’est l’amour, le karma de l’homme c’est le travail.
        .
        la femme, son problème c’est ses émotions, le problème de l’homme est son ego.
        .
        les femmes doivent être autonomes et apprendre la finance.
        .
        il faut toujours avoir une stratégie mais une stratégie ouverte aux alternatives.

        1. si l’ego souffre sans être conscient de son rayon, ça ne lui bénéficie pas.
          .
          par contre, si l’ego souffre en étant conscient de l’existence de son rayon et du travail de son rayon derrière cette souffrance, ça lui permet de “dépsychologiser” sa souffrance, ce qui lui permet d’intégrer son rayon… mais il y a une condition. l’intégration du rayon se fait dans la mesure où la réception de la souffrance demeure vibratoire (= dans la mesure où l’ego ne se laisse pas tomber dans de la réflexion).

  4. on ne dénoncera jamais assez le fait de croire, cette activité de l,ego qui lui a été programmée au départ et qui permet son état embryonnaire magnétisable passif et naïf.

    j’ai deux citations de bernard sur l’instruction :
    ça prend une conscience totale pour pouvoir recevoir l’instruction dans sa totalité. (enregistrement x)

    l’instruction c’est comme du cash qui est donné à l’homme pour qu’il parte en affaire à échanger ses défauts avec ceux d’autres hommes conscients. (conférence privée de 1990 environ)

  5. BDM/DM: 055 – Les maladies de l’âme :

    …”tu peux croire puis avoir des connaissances qui vont renchérir ta croyance,

    … Quand je parle de croire, je parle de toute la notion de croyance qui sous-tend l’adhésion psychologique et psychique de l’ego à des formes de perception qui ont à faire avec la soutenance de son esprit, c’est ça que je veux dire : croire !

    … Croire, c’est la source de toutes les maladies de l’âme, je ne pourrais pas le dire mieux que ça, croire c’est la source de toutes les maladies de l’âme ! “

    1. j’apprécie beaucoup cette citation que tu ramènes, ”tu peux croire puis avoir des connaissances qui vont renchérir ta croyance”, si je comprends par le mot “connaissances” les associations intellectuelles propres au mental inférieur.

      cette citation me fait comprendre le phénomène du jugement.

      lu jugement résulte d’une croyance de base sur laquelle sont superposées à un moment donné dans le temps une combinaison d’idées qu’on a reçues et crues parce qu’on les a estimées relativement objectives, dans notre myopie.

      être capable de croire conduit inévitablement l’ego à l’impasse relationnelle. l’ego naïf se retrouvera tôt ou tard confiné dans l’image qu’il aura montée ainsi couche par couche, enchérissement sur enchérissement, à propos de quiconque l’accompagne dans son quotidien.

      à l’impasse du jugement, l’ego conscient réagit en sortant de sa manche l’échelle du respect intégral, qui lui fait dépasser et sa capacité de croire et les connaissances renchérisseuses.

Laisser un commentaire