Julie

  • Merci beaucoup Juan pour cette astuce, j’avais bien remarqué que la voix de BdM est parfois très grave et j’avais supposé qu’il parlait parfois ainsi… Ça fait bien sens que ce soit plutôt une question de vitesse. 🙂 Très intéressante cette citation… La vibration qui ne passe pas simplement, qui demande un choc pour passer… On en est sûreme…En afficher davantage

    • La première partie ici :

    • Cette semaine, j’ai pris le temps d’écouter les documents cosmogonie de l’être 1 & 2 et j’ai été agréablement surpris. Je ne connaissais pas Pierre Lévesque et j’ai trouvé ces propos rafraîchissants, cela change de la psychologie évolutionnaire. Au tout début, il nous dit que sa vision de la cosmogonie de l’être est personnelle et cela m’a tout de suite mis à l’aise. Son expérience personnelle du plan astral est impressionnante. Ces documents sont une belle trouvaille de la part de Julie …

  • Je ne connaissais pas, merci pour la référence Josée. Côté séries télévisées, j’ai beaucoup aimé Heroes et Touch, dans lesquelles il est questions d’humains qui ont des facultés extraordinaires pouvant annoncer une nouvelle race psychique.

  • Il y a entité et entité… si on parle d’entité parasite, j’ai entendu justement Bertholde hier dire que c’est parce qu’on y croit qu’elles nous dérangent, les entités. Quand on ne conçoit plus qu’elles existent, elles disparaissent. Je trouve l’idée utile.

  • C’est tout relatif et n’empêche pas la beauté du spectacle… Du point de vue de la nature, c’est nous les chenilles qui infestent… Ressemble toutefois à ce que j’ai vécu hier, mais dans le sens inverse. Il y avait de beaux monarques (le message de Juan) que j’ai pris pour des chenilles invasives. Oui l’esprit devrait rester neutre face à toute…En afficher davantage

  • Julie et Illustration du profil de PoyelPoyel sont en contact il y a 3 mois

  • Je penche plutôt pour la première réponse (A), toutefois ma perception est que la source — qui est la lumière réelle — est au centre de tout, dans chaque atome, donc ça revient aussi au matériel et à l’éthérique, ou plus précisément à la lumière dans ces plans du réel

  • Ai revu Les années lumière d’Alain Tanner (1981) — ai trouvé intéressant le processus évolutif du personnage de Jonas, qui traverse des épreuves aux côtés d’un homme qui lui fait rencontrer ses limites. Jonas développe une vie et une force intérieures. Un très beau film.

  • Oui il disait de boire son Pepsi/Coke et de manger son steak, pas super santé tout ça! 😀 Ce que je retiens surtout, c’est l’image « Occupe-toi de ton steak », dans le sens de s’occuper de ses propres oignons avant tout. Et aussi, quand tu manges ton steak, tu n’as pas besoin de te dire « je mange mon steak », la pensée est inutile si elle n’est pas créative!

  • — écriture automatique pour trouver des solutions
    — enseigner crée un lien de dépendance, de domination, les personnes ne sont pas libres
    — la mort = pensées, astral
    — plus on est évolué, moins on se rappe […]

    • L’écriture et la parole commencent à se distinguer sérieusement de ma pensée. Heureusement, parce que ma pensée commence à de distinguer sérieusement de toute intelligence !

      Canaliser fait résonner toute la capacité à être impressionné, fasciné, influencé dans l’auditoire. Je retiens souvent des conférences de Bernard des lignes de conduite telles que
      Il faut avoir au moins une ptite job et une place dans la société
      Fumer détend les nerfs
      La musique astralise
      La tv est une fenêtre sur le monde
      Ta femme va te quitter le jour où tu n!auras plus d’argent
      Il faut avoir un pied à terre en campagne
      Bois du coke et mange des chips
      Il faut manger un steak de temps en temps
      Il ne faut pas couper les relations difficiles
      Et il a eu la fois où Bernard m’a dit que j’allais connaître l’amour (et la salle a lâché un cri d’envie)

      Nous allons tous développer une canalisation de l’intelligence de façon graduelle, donc avec des insertions subjectives. Ce sera pourtant incontournable. L’élévation de la sensibilité fait voir la vie comme une guerre et la canalisation procure un soulagement indispensable. C’est important de couper la subjectivité sous toutes les formes qu’elle prend dans la canalisation (vanité, domination, games tordues) et c’est important, quand on reçoit la canalisation d’un autre, de se savoir unique à part entière. Moi je trouve recevoir plus dur que donner et d’autres c’est le contraire, dépendamment de où on a trop d’agitation et pas assez de simplicité

    • Oui il disait de boire son Pepsi/Coke et de manger son steak, pas super santé tout ça! 😀 Ce que je retiens surtout, c’est l’image « Occupe-toi de ton steak », dans le sens de s’occuper de ses propres oignons avant tout. Et aussi, quand tu manges ton steak, tu n’as pas besoin de te dire « je mange mon steak », la pensée est inutile si elle n’est pas créative!

    • J’aime l’expression que je me connaissais pas, occupe toi de ton steak, mais j’aime surtout le concept. C’est une grande clé pour moi. Ça met en perspective l’énergie que je passe à fouiner dans la vie des autres.

  • Projet d’indexation volontaire des enregistrements de Bernard de Montréal

    Cette base de données permettra de s’y retrouver parmi la grande liste de conférences enregistrées, par thème, citation, éléments notabl […]

    • Il faut trouver une solution pour que les articles des membres ne soient pas noyés dans le flux des compte-rendu de conférences. En attendant, c’est probablement inévitable! 🙂

  • Je ne le sais pas, Josée… J’essaierai de laisser s’écouler quelque parole créative à ce sujet dès que j’ai un peu de temps. En attendant, bonne éclipse. 🙂

  • Nouveau pour moi ce sentiment que d’autres vont s’en occuper, oui que ce n’est pas de mes affaires en quelque part, mais tout en observant — je vois si et quand je dois intervenir, sinon j’observe sans m’impliquer. (bon c’est moi qui a de l’écoulement là… hihi)

  • Autrement dit, que veux-tu signifier au juste? 😉 🙂

  • Est-ce un texte de toi, Juan? Pourquoi ce texte, en quoi ça contribue au dialogue ici?
    Je sais ce qu’est la sémantique, j’ai étudié en études littéraires… Le sens de tout est important et il s’agit de trouver le sens réel qui est au-delà des signes et des symboles, de toute forme. D’ailleurs bien des mots ont plusieurs définitions selon le…En afficher davantage

  • Très intéressant ton commentaire, Juan!
    Oui, nous avons bien tous un « niveau » d’évolution différent et selon notre cas, la prise de décision sera plus ou moins alignée avec son esprit.
    Eh non, pour ma part pas encore capable de discerner ce qui vient du double… pas clairement en tout cas! Il y a une voix qui se fait entendre, de plus en plus…En afficher davantage

  • Wow, y a du stock dans ton commentaire, Josée, de quoi écrire plusieurs articles. Je t’encourage dans ce sens… Ce serait bien de revenir sur ce que tu présentes dans ce texte.

  • Oui, exercice constant de dépolarisation… aussi libération du mal des autres que je me mets sur les épaules, pour aider amis, familles… On peut le faire dans une certaine mesure, pas au point de se retarder… Est-ce être égoïste? Je vis exactement ça en ce moment… Que faire quand on voit nos proches se faire astraliser, et qu’on n’a aucun…En afficher davantage

  • Tout à fait, « que de souffrance » avant d’y arriver!
    J’aime beaucoup ce texte que tu as écrit en commentaire, ton langage fait changement du discours habituel utilisant la terminologie de Bernard de Montréal, ce que je trouve encore rare chez les « disciples » du supramental. 😀
    Oui tout à fait, se libérer du costume, de bien des couches de cost…En afficher davantage

  • En afficher davantage