Un rapport nouveau entre les forces

L’intelligence de la femme deviendra évidente lorsque l’homme réalisera qu’il n’est pas seul à prétendre aux attributs intelligents qui permettent de voir à travers les voiles de la vie.

La femme est impuissante, en apparence seulement.

Elle sera en puissance lorsqu’elle jouera le rôle qui lui convient et que le karma de l’amour sera banni de son expérience. Au cours de l’évolution mentale de la race, elle forgera un point de rencontre entre les forces obscures et les forces de la lumière. Elle fera en sorte que s’établisse un rapport nouveau entre les forces du passé et celles de l’avenir. Son pouvoir occulte sera éclatant.

Dans le passé, l’homme fut le gardien de la mémoire de la race. Dans l’avenir, il reviendra à la femme d’instruire l’espèce dont la mémoire universelle assurera un ordre évolutif nouveau.

Bernard de Montréal
(source inconnue)

6 Comments

  1. BDM: PE-073 b – Médiumnité vibratoire vs Médiumnité psychologique, extrait à 20,33

    Dans cette conférence Bernard dit, en résumé, ce que nous savons plus ou moins déjà, ici c’est mon interprétation parmi d’autres possibles, ou leurs contraires, tout autant réelles:

    “La femme est plus intelligente que l’homme, elle est moins intéressée que lui par la fusion parce qu’elle est moins incarnée, elle a pas le complexe messianique, elle est moins impliquée dans la matière, elle est plus proche et plus sensible aux plans, son contact est plus normal.

    C’est elle qui va libérer l’homme car il est pas libérable tout seul, la femme va le libérer bon gré mal gré, elle va le libérer quand elle sera intelligente d’elle-même.

    Il dit encore que la femme est plus intelligente que l’homme parce qu’elle est capable de vivre la confrontation pour éventrer le pus du mensonge… Elle a moins peur de vivre une confrontation pour faire sortir le pus du mensonge, tandis que l’homme louvoie, polémique, politise etc.

    Il dit enfin que la femme est plus intelligente que l’homme car elle est capable de facilement comprendre les dessous de la psychologie du monde. Les hommes qui mentent aux femmes perdent leur amour et finissent seul.

    Les hommes peuvent manipuler et dominer la femme tant qu’ils veulent mais avec le temps ils la perdent parce qu’ elle voit clair. Perdre l’amour de la femme dans la vie c’est perdre un grand ingrédient de la conscience planétaire.

    Pour avoir une femme dans sa vie, pour la garder dans sa vie, il faut que l’homme cultive la femme, pour cultiver la femme il doit l’aimer, l’aimer c’est la protéger contre son propre mensonge.”

  2. Les mères, consciemment ou non, transmettent aux filles et petites filles leurs années d’expériences qui les voient aller encore plus loin dans leur évolution et leur autonomie, en passant par le grand nettoyage transgénérationnel des mémoires négatives…

    Il faudra bien qu’il y ait des femmes autonomes pour donner vie à ces hommes de demain qui auront, ou pas, l’opportunité de faire face a ces femmes en évolution.

    La domination homme/femme est à l’ordre du jour depuis plusieurs générations…, ce qui est nouveau c’est qu’à chaque génération la femme conscientise l’impact de la domination et son aspect sournoisement involutif dans sa vie …

    En rejetant toutes formes de conditionnements, incluant les croyances, elle ira plus loin là où aucune femme n’aura jamais “pensé” aller c.à.d. retirer son énergie et son soutien à l’homme pour les rendre libres, autonomes et sous aucune forme de dépendance l’un vis-à-vis de l’autre… l’accouplement sera aboli, il laissera place au réel en soi de la femme et du coup de l’homme aussi, ne dit-on pas que la femme est l’avenir de l’homme?

    Ce qui jadis fut soi-disant indispensable = croyance ? ne l’est plus aujourd’hui ou jamais été indispensable ?

    Irrémédiable est le retour en arrière pour la femme qui sera indominable, ni en parole ni en “pensée”, juste par sa seule volonté…

    Elle se “croira dominée” si elle ne fait rien pour en sortir… comme les moutons qui “se croient” clôturés dans le pré alors qu’ils n’auraient qu’à se baisser pour passer sous les fils…

  3. La Femme en devenir
    La femme complète en devenir émergera des lignées de femmes avant elles, qui ont su braver tabous et interdits pour se libérer des souffrances liées aux soumissions et aux dominations de toutes sortes; éducatives, culturelles, religieuses, familiales, conjugales, monétaires et sexuelles qui vont souvent de pair…

    Dans les générations actuelles et à venir elles sont et seront de plus en plus nombreuses dans le monde à s’incarner en conscience et le savoir sur la réalité des plans occultes et invisibles.

    Et de plus en plus nombreuse aussi à vouloir s’incarner dans un pays développé plutôt que là où les conditions de vie des femmes sont restées archaïques. Les statistiques démographiques récentes démontrent la diminution drastique du sexe féminin dans certains pays: Inde, Chine, Quatar etc.

    Concomitamment ou indépendamment de toutes catégories socio-religieuses, et des effets produits sur l’humain, c’est dans l’alcôve sacralisée de la famille, du mariage ou de couple, de la sexualité astralisée, de la dépendance financière, que la femme a le plus engrangé d’oppositions, y compris dans son statut de mère, l’empêchant de prendre sa place dans la vie sur terre, dans sa conscience et dans son esprit.

    Aujourd’hui en s’éveillant à la réalité de sa vraie nature une tornade active et fulgurante fait irruption en elle, une colère immense face au sentiment de s’être faite avoir, berner et embrigader par les mondes de tous acabits.

    Des lors conflits et oppositions occultes multiples redoublent d’intensité pour l’empêcher de se soustraire à leur domination.

    Conflits et oppositions aussi par son conjoint, sa famille, son entourage qui, atteints dans leur suprématie de dominants, l’empêchent également de se soustraire à leur autorité, leur pouvoir, leur emprise.

    L’unique porte de sortie pour elle est l’autonomie intellectuelle qu’elle ne trouvera que dans un pays développé, des études et un travail équitablement rémunéré pour ne plus jamais être sous tutelle financière et dépendance affective de quiconque. On n’échappe pas à un prédateur sans ressources matérielles au risque de tomber dans les griffe d’un autre prédateur…

    A force de combats avec elle-même, avec l’autre, avec autrui et avec les plans elle développe une volonté de fer. Cette volonté l’extirpe enfin des illusions et des mirages qui lui ont été présentés tout au long du désert de sa vie.

    Elle devient intelligente et comprend que sa vie sur terre est dédiée à la maitrise de sa propre évolution. Elle s’émancipe de son asservissement aux autres, elle ne se laisse plus acheter par les miroitements de quiconque ou les moultes promesses venant de l’extérieur.

    Se libérer de toutes dominations sur la totalité de son être est son seul objectif. Résultat: une frappe chirurgicale au coeur de tous les autoritarismes qui veulent l’engluer dans ses conditions primitives…

    Avec le temps et la ténacité, sans jamais déclarer forfait, les transformations prennent formes, souvent à son insu.

    Pendant ce temps, jour après jour dans cette vie, sa fille et sa petite fille gagnent des années d’expériences… Elles iront encore plus loin que là où la mère et grand-mère s’est finalement rendue… pour donner elles aussi un flambeau nouveau aux lignées de femmes qui les ont précédées, qui suivront et qui reviendrons… ou pas…

Laisser un commentaire