Pour une nouvelle année réellement nouvelle…

« L’homme nouveau, à cause de sa fusion avec l’esprit non né, le double, découvrira la nature profonde de la vie et connaîtra l’initiation solaire. Celle-ci lui ouvrira l’œil éthérique, vision qui lui donnera accès à la structure véritable des mondes qui évoluent au-delà de la mort. Ainsi il pénétrera naturellement dans d’autres dimensions du réel, l’éther deviendra son habitat naturel, dimension de la vie libre de la mort et des mémoires de l’humanité. L’évolution de la conscience supramentale sur terre réunira à la fois la conscience cellulaire de l’homme et la conscience cosmique des esprits non nés, dont la fusion établira le règne du Christ mondial, celui de la lumière. »

— Bernard de Montréal, La genèse du réel

3 Comments

  1. Bernard dans l’extrait
    parle de la fusion
    de la conscience cellulaire de l’homme
    et de la conscience cosmique de son double.
    .
    cette conscience cellulaire se développe dans les cellules nerveuses de tout notre système nerveux,
    c.a.d. dans toutes nos “neurales”,
    à mesure qu’elles intègrent
    notre mémoire
    sur tous les plans,
    physique, éthérique, émotionnel et intellectuel,
    et ce,
    en dépolarisant la mémoire émotionnelle,
    donc
    en évacuant notre lien à bien des vérités intellectuelles
    instiguées par la société

    vu que c’est notre lien à des “vérités collectives”
    qui polarisait chacune de nos émotions
    et empêchait qu’on en profite.
    .
    la conscience des neurales sera restaurée quand tout sera remis au neutre,
    .
    et l’émotion servira cette conscience basique, avertie,
    et qui sera
    avec le senti de l’émotion et la guidance du double,
    enfin parfaitement équipée pour la suite du programme.

  2. 2020, vain vain. en ressassant tous les calculs auxquels j’ai pu croire, je m’entends répéter : vain, vain, vain, vain.
    récemment et de plus en plus, toutes ces vaines croyances se font dévaluer, dévaloriser, sevrer puis abandonner.
    la bonne noucelle c’est que leur perte amincit la brume qu’on maintenait devant nos yeux.
    c’est la découverte de la claire vision, celle qui facilite les décisions.
    .
    et si 2020 devenait l’année dont on dira là enfin vint la lucidité ?

Laisser un commentaire